Tuto : comment faire pousser un bouc ?

Déringardisé par des acteurs hollywoodiens comme Brad Pitt ou Bryan Cranston, le bouc fait son retour sur le devant de la scène. Voici quelques conseils pour en tailler un dans les règles.
N'ayez plus peur de faire pousser votre bouc !

Moustache reliée par les pointes à une barbiche, le bouc a eu son quart d'heure de gloire au siècle dernier. Ce style de barbe entourant la bouche et laissant les joues imberbes fait son retour depuis quelques années. Certaines icônes du cinéma et des séries TV n'y sont d'ailleurs pas étranger – au hasard, " The Dude " dans " The Big Lebowski ", Walter White dans " Breaking Bad " ou encore Gerry Lane alias Brad Pitt dans " World War Z ". Petite précision avant de vous jeter à l'eau et d'imiter les stars : le bouc sied plus particulièrement aux visages ronds qu'il permet d'affiner et requiert, à l'instar de la barbe de 3 jours, un minimum d'entretien. Voici les règles à suivre pour se faire un bouc dans les règles de l'art :

Dessiner les contours

Une fois que vous avez laissé pousser votre barbe pendant plusieurs semaines et atteint une masse de poils suffisante, vous pouvez la tailler. La première étape consiste à utiliser une tondeuse à barbe avec le sabot le plus long pour égaliser votre barbe de sorte qu'elle soit bien uniforme. Enlevez ensuite le sabot et désépaississez les parties extérieurs du futur bouc (joues, mâchoires, cou) afin de faciliter le rasage.

Appliquer un gel de rasage ou une mousse à raser

Si le choix du produit vous appartient, ne pas en utiliser est en revanche impossible. Se raser à sec favorise les coupures et l'apparition de ces petits désagréments que l'on nomme rougeurs, irritations... Après avoir dilaté les pores de votre peau et l'avoir assouplie avec de l'eau chaude, appliquez un gel de rasage ou une mousse à raser, au choix, sur les pattes, les joues et le cou. Effectuez des gestes circulaires et de faible amplitude, dans le sens inverse de la pousse du poil. Cela permet de le décoller et de l'assouplir parfaitement. Si votre choix s'est porté sur un gel de rasage, pensez à être plus vigoureux dans la réalisation de ces gestes afin de le faire mousser correctement et de le rendre plus efficace. Pour information, le gel pour barbe 2/3 jours de Mennen a l'avantage d'assouplir les poils les plus revêches et de ne pas encrasser les lames. Juste au cas où vous hésiteriez devant les linéaires...

Raser et travailler les finitions

Il est temps de dégainer votre rasoir mécanique et ses lames parfaitement entretenues. Rasez les pattes au même niveau – idéalement à mi-oreille – et descendez jusqu'à la ligne de poils verticale qui va de la commissure des lèvres au menton. Sachez qu'il existe plusieurs types de bouc et qu'en plus de l'épaisseur, vous pouvez jouer sur la forme. Autrement dit, soit vous rasez la mouche sous la lèvre inférieure (losange), soit vous la laissez (W), soit vous rasez la moustache (U). Un conseil : la barbiche ne doit pas être beaucoup plus large que la bouche et les joues et le cou complètement imberbes.

Comment entretenir son bouc correctement ?

Rassurez-vous, il n'y a rien de compliqué. Il suffit d'appliquer les étapes d'un rasage classique à la lettre et d'être régulier dans l'entretien de son bouc. Rasez-vous les joues, la mâchoire et le cou tous les 2/3 jours suivant la vitesse de pousse de votre poil. S'il devient trop épais ou irrégulier, n'hésitez pas non plus à égaliser votre bouc avec une tondeuse à barbe et à tailler les poils de la moustache qui tombent sur la lèvre supérieure. Enfin, que ce soit après sa réalisation ou son entretien, n'oubliez pas d'hydrater à la fois les zones qui ont subi le feu du rasoir et votre tout nouveau bouc avec un après-rasage adapté à votre type de peau.