Ultimate frisbee : une discipline loin du sport de plage

Clubs, championnats du monde, fédération française, en quelques années un simple jeu d'enfant est devenu un sport de haut niveau : l'Ultimate frisbee.
L'Ultimate frisbee est un sport d'équipe fun et fair-play qui peut se jouer n'importe où.

On associe souvent le frisbee à un loisir de plage plutôt cool et détente. Pourtant, certains passionnés en ont également fait un sport de compétition : l'Ultimate ! Les règles sont simples. Le but du jeu pour les deux équipes de sept joueurs qui s'affrontent est d'inscrire un maximum de points en atteignant ou en recevant le frisbee dans la zone d'en-but adverse -une règle inspirée du football américain. Mais contrairement à ce sport star aux Etats-Unis, les contacts sont ici strictement interdits et il n'y a pas d'arbitre. Une singularité propre à l'Ultimate frisbee qui prône le fair-play. Les joueurs eux-mêmes ont donc la responsabilité d'assurer le bon déroulement de la partie et en cas de désaccord - sur une sortie du terrain ou une faute - le frisbee est remis en jeu au point de départ de l'action. Avec cette nouvelle pratique, le frisbee a su se réinventer et relancer son intérêt auprès de milliers de joueurs du monde entier.

D'un plat à tarte... aux championnats du monde d'Ultimate

Avant d'en arriver là, la célèbre galette n'était à l'origine qu'un simple moule à tarte jetable... de la Frisbie Pie Company. Mais c'est en observant des étudiants de l'Université de Yale aux Etats-Unis en 1940 se lancer ces plats, que Walter Frederick Morrison et Warren Franscioni, ont l'idée de fabriquer un disque volant. Quelques années plus tard, le frisbee était né. Trente ans après, la soucoupe volante miniature atterrit en France et son succès est immédiat : premier club français dès 1980, premier championnat d'Europe à Paris en 1981 et premier championnat du monde en 2000. Face à un tel engouement, la Fédération française du frisbee (baptisée French Flying Disc Federation - FFDF) reçoit même l'agrément du Ministère des Sports en 2012 et on dénombre aujourd'hui près de 3000 licenciés dans l'hexagone. Le sport de plage des débuts a donc totalement réussi sa mutation en une discipline de haut niveau technique, tout en gardant son côté fun et fair-play.