Vrai ou faux : transpiration et vêtements

S'habiller correctement pour moins transpirer peut vite devenir un casse-tête. Eté comme hiver. Pour ne rien arranger, tout le monde y va de son conseil. On fait le tri pour s'y retrouver.
Pour diminuer les risques de transpiration l'été, vêtements clairs ou foncés ? Cet homme n'a pas réussi à trancher...

Porter des vêtements moulants favorise la transpiration

VRAI. Pour diminuer les risques de sudation, le corps a besoin de respirer. Avec des tenues trop près du corps, cela est presque impossible. L'aération devient difficile, la chaleur produite par notre organisme est emprisonnée et la température ne parvient pas à se réguler correctement. Résultat, la transpiration est favorisée et les risques de mauvaises odeurs corporelles sont décuplés. Les vêtements amples, de préférences dans des matières légères et naturelles comme le lin, la laine ou le coton, sont donc à privilégier pour lutter efficacement contre la transpiration.

Choisir des vêtements noirs l'été est déconseillé

FAUX. C'est même l'inverse. Le blanc reflète les sources de chaleur. Il est donc utile pour les " agressions " extérieures comme les rayons du soleil. Un point pour lui. En revanche, la température produite par notre propre corps s'accumule entre la peau et la tenue. Mauvaise idée en cas de température élevée... Le noir absorbe quant à lui la chaleur. Il l'emmagasine. La transpiration des aisselles, du torse et du dos est ainsi diminuée. S'habiller correctement l'été n'est plus si compliqué...

Multiplier les couches de vêtements est une mauvaise idée

FAUX. Cette technique permet même de réduire les risques de sudation. Notamment l'hiver où trouver une tenue adéquate peut vite devenir un véritable casse-tête. La transpiration permet la thermorégulation du corps. Avec des vêtements choisis intelligemment - une couche respirante, une seconde isolante et une dernière imperméable -, inutile pour elle de s'inviter. Combinée avec un déodorant efficace, vous restez frais et sec en toute occasion.